humanité

pourquoi les hommes détruisent tout .ils se détruisent eux même par des conflits d est en ouest de  nord au sud quelque soit les continents mais aussi ils aiment à détruire notre passé, notre mémoire que de monuments , statues ont été saccagés

je peux commencer par les khmer rouge mais aussi plus récemment par des jihadistes 

Bagdad, Mossoul, Erbil font aujourd’hui les titres de l’actualité. Les djihadistes de l’Etat islamique campent aux portes du Kurdistan et menacent, plus au sud, la célèbre capitale irakienne.

L’Irak, entre Tigre et Euphrate, ancienne Mésopotamie, berceau de civilisations, compte son histoire en millénaires. Les nombreux peuples qui s’y sont installés ont puisé aux mêmes racines culturelles. A la tête de vastes constructions politiques, les souverains, qu’ils soient assyriens, babyloniens, perses, régnaient d’abord sur des peuples en respectant leurs diversités, leurs croyances et leurs coutumes. Dans les religions polythéistes, les dieux des vainqueurs étant par le sort des armes reconnus par tous supérieurs aux dieux des vaincus, point n’était besoin de détruire systématiquement leurs sanctuaires.

Au contraire, les statues des dieux vaincus étaient emportées dans la capitale du royaume vainqueur et placées dans des temples, manifestant par leur présence, aux yeux de tous, la victoire remportée et facilitant l’acculturation. Les tributs et les impôts étant proportionnels à la richesse de chacun des peuples soumis, le souverain avait tout intérêt à ce que, à l’intérieur de son royaume, chacun puisse vivre en harmonie.

Les guerres, affaires d’hommes et non de dieux, étaient surtout motivées par l’accès à l’eau et aux hydrocarbures, notamment le bitume, utilisé à l’époque, entre autres, pour imperméabiliser les canaux d’irrigation et les bateaux, nécessaires à la prospérité agricole et commerciale, principales richesses.

Dans cette région argileuse et dépourvue de forêts, les bois de charpente et les pierres nécessaires aux constructions de prestige étant rares, les monuments, sauf exception, étaient préservés au maximum quitte à les réutiliser en les modifiant. Détruire pour détruire n’était pas à l’ordre du jour.

c’est nos civilisations qui sont en danger sans elle nous ne serions pas là .Les détruire c est aussi se donner la mort

 

Une réflexion au sujet de « humanité »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s